Yamaha Logo

Yamaha Logo

Yamaha Motor est l’un des fabricants de motos, VTT, motoneiges et bateaux les plus importants et les plus connus au monde. La société a été créée en 1955 au Japon, en tant que sous-marque du célèbre groupe, fondé à la fin du 19ème siècle, Nippon Gakki, qui a finalement changé son nom pour celui du fondateur de l’empire – Torakusu Yamaha.

Histoire de la moto

Yamaha Logo histoire

La direction de Nippon Gakki a débattu de ce dont le Japon d’après-guerre avait le plus besoin. Parmi les options figuraient des machines à coudre, des scooters et des trois-roues primitifs. Au final, ils ont opté pour des motos parce que l’équipement de l’entreprise y était adapté. Une moto allemande DKW a été choisie comme prototype.

Moins de 10 mois plus tard, la première moto Yamaha, la 125 CC YA-1, était achevée. Yamaha a admis avoir emprunté plusieurs fonctionnalités à DKW, y compris la transmission à quatre vitesses.

1956 a été une année fructueuse pour l’entreprise. En plus des réalisations sportives de haut niveau, la gamme de produits a été élargie. Un modèle amélioré Ya-2 a été lancé, équipé d’un moteur de 6,8 ch. Un autre début des années 1950 était la moto YC1 avec un moteur monocylindre à deux temps de 175 cm3 d’une puissance de 20 ch.

Mais déjà en 1957, la chance se détourne de Yamaha Motor. Le nouveau modèle YD-1 a une longue liste de failles et de vulnérabilités. L’entreprise est inondée d’un grand nombre de plaintes.

Yamaha décide de ne pas s’arrêter et en 1959, la société fabrique YDS-1, une boîte de vitesses à cinq rapports, un cadre à deux tubes, deux carburateurs et un moteur de 22 ch.

Où sont fabriquées les motos Yamaha?
La principale usine de production de la société est située au Japon, bien que Yamaha dispose d’installations dans le monde entier, principalement en Asie.

Les années 1960 ont été des années très riches pour YAMAHA Motor: les affaires étaient en plein essor dans tous les domaines. Ce n’est qu’en 1960 que l’entreprise produit 138 000 motos, ce qui dépasse le chiffre précédent de 600% (!). L’entreprise conquiert activement les marchés étrangers (la récession de l’économie nationale la pousse, entre autres). Ainsi, 12 mille vélos ont été exportés en 1962, et deux ans plus tard – 87 mille.

Les années 1960 ont également été marquées par des innovations techniques. Les ingénieurs ont inventé la technologie Autolube, qui se traduit par «auto-graisse». Il a contribué à améliorer les moteurs à deux temps en distribuant de l’huile aux cylindres et aux roulements. Autolube a permis de créer une nouvelle classe de motos sportives.

La gamme de modèles s’agrandit. En 1966, le YDS-3 fait sa première. Ce vélo de route a été le premier, qui a gagné une grande popularité auprès du public américain – en particulier pour son faible poids et sa facilité d’utilisation.

En 1967, le modèle Yamaha TD1C 250 voit le jour. Cette classe de course de motos a remporté pendant quelques années la quasi-totalité de ses concurrents équipés de moteurs à quatre temps.

Mais la véritable percée a été la première de 1968 – le modèle DT-1. Ce vélo est devenu le fondateur de toute une classe d’enduro, qui gagnait en popularité de manière dynamique au cours de ces années. La moto était équipée d’un moteur monocylindre à deux temps de 250 cm³, capable de produire 18 ch. La garde au sol élevée, le faible poids et la suspension souple ont fait de la conduite hors route une aventure agréable.

En 1970, Yamaha Motor a produit plus d’un demi-million de motos et a sorti un autre modèle emblématique. La première moto de la marque est équipée d’un moteur à quatre temps, la XS-1. À cette époque, le XS n’était pas encore associé à une taille de vêtement miniature: ce modèle est grand, pleine grandeur, luxueux, avec un moteur 650 CC.

Encore plus économique était le scooter Passol, avec un moteur monocylindre à deux temps de 49 CC. Le scooter pouvait atteindre des vitesses allant jusqu’à 35 km / h et ne pesait que 45 kg.

Yamaha Logo

En 1973, la gamme de l’entreprise s’est élargie avec la Yamaha RD350. Il était équipé d’un moteur bicylindre en ligne refroidi par air, capable de produire 35 ch et d’atteindre une vitesse de 149 km / h. Les fans de la marque appelaient affectueusement le modèle «fusée de poche» et l’aimaient sincèrement pour son faible coût, sa légèreté, sa simplicité et sa fiabilité.

En 1978, une autre grande première est sortie: la XS1100 était la première moto dotée d’un moteur quatre cylindres en ligne refroidi par air de 95 ch et d’un arbre d’hélice. La fin des années 1970 a été marquée par des victoires sportives de haut niveau: outre le triomphe déjà évoqué en rallye, les coureurs de l’équipe ont remporté le championnat du monde de course sur circuit à trois reprises depuis 1978.

En 1980, le légendaire vélo de route Virago 750 a été mis en production. Il s’agit de la première moto équipée d’un moteur V bicylindre refroidi par air de la gamme de la société. Le modèle avec des modifications partielles est sorti des chaînes de montage pendant 17 ans.

La prochaine innovation réussie de la marque fut la FZ750, qui a vu le jour en 1985. C’était la première au monde! – était équipé d’un moteur à cinq soupapes avec deux arbres à cames.

En 1997, la YZ400F voit le jour, ce qui fait de la société un nouveau champion du monde de motocross. En 1998, la YXF-R1 a fait ses débuts – une moto sportive d’un poids de seulement 177 kg, un moteur quatre cylindres 998 CC et 150 ch.

À qui appartient Yamaha?
Yamaha Motor appartient à Yamaha Corporation, mais Toyota a également une petite pile dans l’entreprise.

En 2006, la gamme de produits phare est devenue le modèle YZF-R6. C’était la première moto avec le système YCC-T: une manette des gaz à commande électronique aidait à atteindre l’accélération maximale. En 2007, le produit phare du sport YZF-R1 a reçu un système d’accélérateur intelligent. De plus, il a été remplacé par un embrayage à friction.

En 2011, la société produit son premier enduro de tourisme XT1200Z Super Tenere, défiant des concurrents – en particulier BMW. Les concepteurs ont appliqué les technologies les plus avancées dans la nouveauté.

2013 a été la première année pour la moto MT-09. Ce vélo était équipé d’un moteur trois cylindres en ligne d’une cylindrée de 847 CC et d’une puissance de 115 ch. Selon les concepteurs, il représente le meilleur rapport poids, puissance et couple.

En 2017, le MT-09 a été repensé et amélioré. Dans le cadre du restylage, il a reçu un nouveau système d’échappement, un embrayage à friction, un levier de vitesses rapide et une suspension arrière plus rigide.

Le nouveau produit le plus bruyant de 2018 a été dévoilé au salon de Milan 2018. Le tricycle NIKEN GT Sport Tourer à deux roues sur l’essieu avant promet un niveau de confort et de sécurité sans précédent.

À ce jour, la marque est la deuxième derrière sa rivale séculaire, la marque Honda, en termes de volumes de production. Les installations de l’usine de YAMAHA Motor sont situées dans 45 pays à travers le monde, plus de 100 000 personnes sont employées dans les entreprises.

Logo de la marque

Yamaha Symbole

L’identité visuelle de Yamaha Motor reprend pleinement le logo emblématique Yamaha, utilisé sur tous les produits de la grande marque emblématique. L’emblème circulaire avec une image blanche élégante et audacieuse au milieu est accompagné d’un logo audacieux et légèrement rétréci en majuscules, qui est généralement placé sous l’insigne.

Logo Yamaha R1

Yamaha R1 Logo

Le seul vélo Yamaha qui utilise un logo distinct est le R1. Ce modèle sportif est connu pour ses caractéristiques techniques et sa vitesse de premier ordre, et le logo rouge vif de la moto le reflète avec brio. Le logo de Yamaha R1 est composé d’une inscription stylisée, généralement exécutée en noir ou en rouge. La lettre et le numéro du nom du modèle sont en italique et ont leurs angles aiguisés et certaines lignes légèrement allongées. L’insigne R1 évoque un sentiment de force et de détermination, ainsi que de vitesse et de puissance.

Emblème et symbole

Yamaha Emblem

L’emblème Yamaha est l’un des badges les plus connus dans le monde. Cette image élégante avec une touche asiatique évidente n’est pas seulement un design, mais a une signification, soulignant son héritage et les premières années de l’entreprise:

Le logo Yamaha n’est apparu qu’en 1927 et est aujourd’hui utilisé à la fois par la société mère Yamaha Corporation et sa filiale Yamaha Motor Company. Il représente trois diapasons dans un cercle. La différence est que Yamaha Corporation a les diapasons inscrits dans un cercle, tandis que Yamaha Motor Company a les diapasons traversant le cercle.

La marque symbolise les 3 principaux aspects du développement de l’entreprise: la technologie, la production et les ventes. Aussi, le symbole a été interprété à l’origine comme suit: «Représentons sur la scène mondiale une alliance forte:« Production + technologie + marketing ». Aujourd’hui, il y a aussi une autre signification de chacun des 3 diapasons: «Client», «Société» et «Personne».

Police et couleur

Logo Yamaha

Le logo Yamaha propre et stable dans toutes les capitales est exécuté dans une police de caractères traditionnelle et droite sans empattement avec des lignes audacieuses et des coupes carrées aux extrémités. Le fort de l’identité visuelle Yamaha est très similaire à Trade Gothic Display, et a également une ressemblance avec Born Strong Black.

En ce qui concerne la palette de couleurs, l’emblème Yamaha Motor utilise le plus souvent un combo rouge et argent de blanc, qui a l’air vif et frais et évoque un sentiment de détermination, de puissance et de passion.